Ce matin, un lapin…

Posted on 26 septembre 2011

0



Alors que l’ouverture de la chasse sonnait aux quatre coins de France, que je ne me sentais pas du tout concernée -sinon révoltée-par cette nouvelle, je me suis retrouvée au hasard d’une balade dans le Marais au Musée de la Chasse et de la Nature. Une certaine ouverture de la chasse en territoire urbain.

Cependant, là dans ce cas, les armes sont sous vitrines. Alors, oui, on trouve des trophées et des animaux empaillés plus vrais que nature, on préférerait les voir de leur vivant, sûrement, mais l’ensemble est plutôt harmonieusement disposé dans un hôtel particulier prestigieux et superbement refait en 2007.

De plus, en ce moment et jusqu’au 8 janvier,  ici et là, d’ étranges créatures de l’artiste Françoise Petrovitch viennent hanter les salles du Musée. Ces irruptions, dans ce cadre consacrant la chasse, ses traditions, ses valeurs, sont presque autant de subversions. Ce contraste entre nature brute et détails naïfs vous rappellera les contes de notre enfance. Un lapin bleu par-ci, des cages en verre soufflé par là, une vidéo questionnant les rapports homme et animal aussi…

A défaut de vous convertir à la Chasse (ce que je ne souhaite pas), cette visite vous convertira aux joies de… la chasse au trésor. Partez à la recherche des créatures naïves de Françoise dans l’écrin sublime de l’Hôtel de Mongelas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Musée de la Chasse : quelque part entre le muséum d’histoire naturelle, le château et la galerie d’art contemporain

Musée de la Chasse et de la Nature, 62 rue des Archives, Hôtel de Mongelas, 75003 Paris

Publicités
Posted in: Expo