La guerre est déclarée

Posted on 13 septembre 2011

1



« La guerre est déclarée« , long-métrage réalisé par Valérie Donzelli, traite d’un thème dur qui a peu été abordé au cinéma : un bébé atteint d’une tumeur au cerveau.

A lire ce thème, on s’attendrait à un tire-larme presqu’indécent. Si on ne peut pas garantir au spectateur qu’il ressortira sans larmes, on peut lui garantir qu’il sortira de la séance soufflé, ébranlé. Pas seulement parce que les thèmes fondateurs de la vie, l’amour, la mort sont en danse constante, parce qu’émergent des interrogations sur ses propres réactions, capacités à endurer une telle épreuve, mais aussi par le rythme et la réalisation atypique.

Car « La Guerre est Déclarée » est un film d’action, n’ayant pas peur du nom. C’est l’histoire d’un couple, Roméo et Juliette, qui se bat contre le cancer de son bébé, Adam. Du rythme, des rebondissements, des terrains de lutte, de la stratégie, des épreuves…pour un combat à mener par malheureusement beaucoup d’entre nous. Un formidable manifeste d’optimisme, un guide pour affronter le pire, et à deux en particulier.

Morceau choisi : réflexion à se remémorer en cas de coup dur

Lui : Pourquoi c’est tombé sur nous ? Pourquoi Adam ?

Elle : Parce qu’on est capable de surmonter ça

Elle et lui, Valérie et Jérémie, ont véritablement eu à surmonter cette situation, celle de leur enfant Gabriel, atteint d’une tumeur à 18 mois. C’est aussi le fait que « La Guerre est Déclarée » soit tiré d’une histoire vécue, et vécue par les acteurs eux-même qui rend le film encore plus poignant. La réalisatrice et son co-scénariste d’ex-compagnon/père de son fils ont réussi par leur courage et optimiste à, non seulement, accompagner leur enfant vers le chemin de la guérison, mais aussi nous livrer un témoignage positif de la fureur de vivre.

Publicités
Posted in: Ciné