Melancholia and the Infinite Beauty

Posted on 15 août 2011

0



Avec Melancholia, Lars Von Trier nous offre un drame superbe de fantastique et de mélancolie.

Qu’est-ce que la mélancolie ? Le Larousse nous rappelle que ce terme vient du mot grec melagkholia, lui même issu de melas,-anos, noir et kholê, bile. Bile noire en référence à la théorie humorale d’Hippocrate : le corps humain contient 4 humeurs qui déterminent notre tempérament. Sang pour tempérament sanguin, lymphe pour tempérament lymphatique, bile jaune pour tempérament bilieux et enfin bile noire pour le tempérament mélancolique.

Mélancolie désigne « un état de dépression, de tristesse vague, de dégoût de la vie, une propension habituelle au pessimisme », ou bien « la caractéristique de quelquechose qui inspire de la tristesse. »

Kirsten Dunst joue particulièrement bien cet état. Elle incarne Justine, mariée belle et rieuse, mais qui décroche vite de cette apparence sociale et révèle par ses actes, ses regards, son profond mal-être. Alors qu’on assiste à ces troubles, constate leurs effets destructeurs sur son entourage, une étoile menace de percuter la Terre et de mettre un terme à tout destin humain.

Justine est mélancolique et/donc intelligente. Elle fait preuve d’une réactivité, d’une faculté d’observation, d’une capacité à cerner la situation. Elle a compris que l’issue était inextricable. Il est intéressant de faire le parallèle entre la mélancolie et le génie. Cette propension au pessimisme n’est pas exclusive d’intelligence, bien au contraire…  En 2005, une exposition au Grand Palais révélait les liens entre folie et génie dans la mélancolie. Tout au long de l’exposition muti-époques et pluridisciplinaire, des références, tout en ombre et lumière, étaient faites au rôle fondateur de l’oeuvre Melancolia de Dürer. L’univers ainsi composé se retrouve dans la magnifique réalisation de Lars Von Trier. Il fait d’ailleurs des clins d’oeil explicites aux artistes peintres qui ont le mieux su représenter la mélancolie. Des tableaux de Bruegel, Ophelia de J.E. Millais, …

« Melancholia » évoque la fin du monde, rien de très réjouissant, mais le film le fait avec tant de beauté, que l’apocalypse se laisse bien regarder.

http://www.melancholiathemovie.com/

Publicités
Posted in: Ciné