Au coeur de Monumenta 2011 – Anish Kapoor

Posted on 27 mai 2011

0



4ème édition de Monumenta au Grand Palais. L’idée : offrir le formidable écrin qu’est le Grand Palais à une oeuvre unique et spécifiquement créée pour l’occasion, par un artiste de renommée mondiale.

Etant donné le volume sous la verrière du Grand Palais, il y a effectivement de quoi faire  du monumental.

Après Anselm Kiefer, Richard Serra et Christian Boltanski, c’est au tour d’Anish Kapoor.

Cet artiste britannique, d’origine indienne, a imaginé une gigantesque structure gonflable, proche d’un organe humain. Oui mais lequel ? Certains s’accordent sur le coeur, d’autres sur l’utérus. D’autres encore raccrochent cette scultpture muti-alvéolaire au poumon. Chacun sa libre interprétation.

Cette oeuvre, dans un premier temps, on peut y pénétrer (assez rare pour être souligné) et la ressentir de l’intérieur. La ressentir, oui, car il n’y a pas que votre vue qui sera sollicitée. Votre ouïe, votre équilibre aussi.

Puis de l’extérieur : cette forme monumentale semble pénétrer l’espace et le remplir (presque) totalement. Comme si l’organe grossissait à faire éclater la verrière.

m

MONUMENTA 2001/ Anish Kapoor – Leviathan

Au Grand Palais, jusqu’au 23 juin

Tous les jours, sauf le mardi
De 10h à 19h le lundi et le mercredi
De 10h à minuit, du jeudi au dimanche

Publicités
Posted in: Expo