Visite avec Matt Pyke

Posted on 13 mai 2011

1



Privilège accordé aux adhérents de la Gaité Lyrique : visiter l’expo Matt Pyke & Friends avec …Matt Pyke. Himself, et en V.O. Encore mieux qu’un vernissage. Là, vous êtes une quinzaine de chanceux à découvrir les oeuvres, éclairées par les explications et commentaires de l’artiste. Quel a été le point de départ ? les inspirations ? Les difficultés de mise en oeuvre ? Les créations inattendues ?  Des explications artistiques et technologiques.

Depuis 3 à 4 semaines, le designer digital occupe une partie du nouveau lieu dédié aux arts numériques. Il a d’ailleurs conçu des installations spécifiquement pour ces aménagements. Il travaille sur cette exposition, avec Charlotte Léonzou, commissaire, et Jérôme Delormas, directeur de la Gaité Lyrique, depuis plus d’un an.

Matt Pyke est un designer décomplexé : Oui, il travaille pour des marques (Chanel, Nissan, Nokia…). Il n’en a pas honte. Il adopte même un point de vue assez original sur cette logique de commande. Souvent les marques puisent dans les travaux des artistes pour s’inspirer, alors que Matt avoue qu’une commande le pousse à s’interroger davantage que sa propre inspiration, et génère alors de la création. Ce n’est pas la marque qui dépouille l’atelier, c’est elle, par sa demande, qui génère de l’innovation dans l’atelier . Point de vue intéressant, non ?

La particularité du travail de Matt Pyke c’est d’utiliser la technologie dans ce qu’elle a de plus poussé, le codage numérique dans ce qu’il a de plus aléatoire, (des principes froids par essence?) pour recréer des éléments vivants, plus proche de la bestiole que de la machine. Comme si ces créations numériques étaient dotées de vie, d’âme propre. Elles en deviennent attachantes.

Communion (Petite salle) Des centaines d'espèces dansent sur une musique transcendantale. Chaque forme est unique et évolue de manière autonome sur la musique.

Transfiguration. Un géant marche et évolue en matières. Métal, diamant, cheveux... Avec des pas marqués en son et en lumière.

Expo à découvrir jusqu’au 27 mai, à la Gaité Lyrique, Paris 3ème.

Publicités
Posted in: Expo