Larry Clark Kiss the Past : Shall we say Hello or Goodbye ?

Posted on 25 novembre 2010

0



 

Une exposition au Mam interdite au moins de 18 ans, ce n’est pas si courant. Par cette interdiction, l’événement Larry Clark « Kiss the past Hello » a déjà distilllé son souffre sur Paris. Et sulfureuse, oui, elle peut l’être.

Beaucoup de provocation : la nudité, la drogue, l’ambiguité, la lascivité.  Et donc, en réponse, beaucoup de soupirs entendus et de gêne perçue chez les visiteurs. Surtout dans la partie présentant les oeuvres les plus récentes (1990 à nos jours).

Les premières séries Tulsa (1971) & Teenage Lust (1983) sont apparemment beaucoup mieux supportées. Elles dépeignent pourtant un profond désoeuvrement addictif, sexuel et social d’ados américains. L’éloignement historique et le N&B constant anoblissent-ils le sujet, la scène ? Sans doute, mais c’est aussi parce que le photographe se fait davantage oublier. Les sujets photographiés ne regardent pas le photographe. On a plutôt l’impression d’un reportage, pas celle d’une séance de poses (même si on sait bien que…).

Il n’y a pas encore ce lien, cette relation intense et parfois malsaine entre le sujet et l’artiste. Il n’y a pas cette sensation bizarre d’être regardé, en tant que visiteur, par le sujet en image. Comme on peut l’éprouver dans la salle « Los angeles et Jonathan Velsasquez ». On est interpellé mais on n’en a pas envie d’y être associé. D’observateur, on devient complice. Trop.

So, Kiss the Past ? Hello or Goodbye ?

Un enthousiaste « Hello » pour la première partie, un fuyant « Goodbye » pour la partie post 1990.

————————————————————————————————

Larry Clark : Kiss the Past Hello (jusqu’au 2 janvier 2011)

Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. 11 avenue du Président Wilson. 75116 Paris

www.mam.paris.fr

Publicités
Posted in: Expo